L’INDUSTRIE AUTOMOBILE RUSSE

AVRIL 2018
78 pages 
cars

Tendance à la hausse de l’économie russe et du marché de l’automobile. L’économie russe s’est rétablit avec 1,5% de croissance du PIB en 2017. Avec une croissance de 1,74% en 2017, le marché de l’automobile russe a aussi montré une progression positive et encourageante.

Sur le marché russe et plus spécialement dans le segment des véhicules utilitaires légers, il n’y a pas de fabricants de composants locaux. Les véhicules utilitaires et de tourisme est le segment le plus important du secteur automobile, représentant 88% du volume total de production automobile en Russie. Compte tenu de la taille de ce segment, du faible niveau de localisation des constructeurs automobiles (de 32% à 62%) et que le gouvernement met en place des politiques favorables à la localisation, il est très intéressant pour les producteurs de nouveaux composants de s’installer sur le territoire russe. Il y a donc plusieurs niches de marché pour l’emboutissage, le soudage et la peinture des détails du corps, la production de boîtes de vitesses, de moteurs et de cylindres, de groupes de pistons, de vilebrequins, de systèmes télématiques et de moteurs électriques par exemple.

De nouvelles perspectives dans le segment des machines agricoles et à usage spécifique. La moitié des machines destinées au secteur agricole est encore importée, l’équipement agricole russe était composé de 50% de machines étrangères en 2017. La part des importations étrangères était particulièrement élevée pour les tracteurs (67,8%), et représentait encore 22,1% de leurs moissonneuses-batteuses et 20,7% de leurs récolteuses-hacheuses. En parallèle, la majorité des véhicules du parc russe a plus de 10 ans et la production de matériel russe est en augmentation. Le secteur aura besoin de nouveaux fabricants, en particulier des fabricants de premier niveau pour le cluster Central. Le secteur de la construction de machines agricoles sera développé pour développer de nouveaux composants.

Des solutions étrangères sont nécessaires pour s’attaquer aux problèmes systémiques du secteur automobile russe. L’industrie automobile russe est caractérisée par une gamme réduite de produits et par l’absence de composants modernes. L’usure des biens de production de l’industrie automobile russe est d’environ 55% et il est aussi nécessaire de remplacer les véhicules obsolètes et usés, ainsi qu’une partie des nouveaux véhicules qui s’usent rapidement en raison des conditions climatiques difficiles.

Le gouvernement russe soutient une stratégie de stimulation de la compétitivité. Le gouvernement prévoit d’abandonner les subventions visant à soutenir la demande au profit d’une stimulation à long terme de la compétitivité de l’industrie. Une subvention annuelle de 50 milliards de roubles (814 millions de dollars) sera allouée jusqu’en 2025 avec des changements potentiels destinés à développer des projets de véhicules électriques, de véhicules pilotés à distance et le développement des infrastructures pour leur exploitation. C’est l’occasion de bénéficier du soutien du gouvernement pour la production de composants et d’être parmi les premiers producteur dans l’industrie des voitures électriques qui n’est pas encore développé en Russie.

Téléchargements

Automotive_Report_Apr2018_CONTENT
download (310,8 кб)

Avez-vous des questions?
  • Vous cherchez un distributeur en Russie?
  • Rien d’intéressant pour votre entreprise sur la plateforme ?
  • Vous avez besoin d’une étude sur-mesure ou d’un rapport spécial ?
  • Contacez-nous, nous vous enverrons une offre !

  • Vous cherchez un distributeur en Russie ?

  • Rien d’intéressant pour votre entreprise sur la plateforme ?
  • Vous avez besoin d’une étude sur-mesure ou d’un rapport spécial ?
  • Contacez-nous, nous vous enverrons une offre !

Votre contact

Nicolas Waefler
Director

Prix

L’INDUSTRIE AUTOMOBILE RUSSE

AVRIL 2018 - 78 pages

CHF 1500

ABONNEMENT



Autres rapports